Mariage hebdo

Article : Mariage hebdo
Crédit:
20 décembre 2010

Mariage hebdo

A mes amis je confis toujours qu’à Bangui si une maison de presse avait l’idée de mettre en place un journal dénommé « Mariage Hebdo », il ne serait jamais à court d’informations à publier. Tous les vendredis et Samedis, des embouteillages accompagnés de you-you de femmes se créent au croisement du PK0 menant à la mairie de Bangui. X et Y se marient.

A Bangui, se présenter devant M. le maire pour se mettre des alliances est devenu un effet de mode, presque même un jeu auquel se prêtent bon nombre d’amoureux. Ce fait est devenu à la mode à tel point que même les vieux couples qui ont oubliés de le faire se mettent à jour. L’événement est célébré en grande pompe et la contribution financière et ou matériel des parents, amis et connaissances est de rigueur. Le programme est quasi le même. Mairie, église puis dans la soirée un cocktail dans l’un des bars, restaurant, ou même hôtel (pour les nantis) de Bangui. Les réjouissances sont grandioses, on mange, on danse, on crie de joie. En même temps d’autres se séduisent, se draguent et calent des rendez-vous galant sur le champ.

Les dépenses couvrant les cérémonies de mariages sont colossales. Ils peuvent être même équivalent à plus d’une année d’économie de Monsieur. Les festins peuvent durer plusieurs jours et le gaspillage est au rendez-vous, juste par m’as-tu vu. Les parents se cousent des uniformes, et on peut distinguer qui est neveux, qui est gendre, qui est ami, bref qui est qui. Après les festins, le couple est abandonné à lui même, bravant le meilleur et le pire en attendant de boire de l’eau et manger l’amour. C’est ainsi que se veut la tradition de cette mode en vogue à Bangui pour ne pas dire au pays de Boganda.

Samedi dernier, à l’heure où je bouclais cet article, quelqu’un m’a soufflé à l’oreille que quinze mariages se célèbrent dans Bangui et qu’une haute autorité de la république en fait aussi parti. Embouteillage assuré.

Partagez

Commentaires

AMED Nadya
Répondre

c'est vrai ce qui se passe dans la capitale, il y'a beaucoup de mariage mais le taux d'infidélité égalmen augmente. Comme c'est une mode, tout le monde veut être au top et certains se marient que pour des raisons bien fondé pour se séparer après ou pour trompé son partenaire, alors vaut meux etre célibataire et vivre en paix que d'être marié et de vivre le cauchemar

Andriamihaj
Répondre

Je trouve que c'est bien d'officialiser les relations! Même si c'est devenu une mode à Bangui c'est plutôt une bonne chose :)

@legeekdusud
Répondre

Andriamihaja, si c'est par mode qu'on se marie où serait alors l'amour?pense tu que l'appétit viendra en mangeant?

Andriamihaj
Répondre

:D mais je dis cela en pensant qu'ils s'aimaient déjà avant de se marier :) mais oui des fois l'appétit vient en mangeaant :D

@legeekdusud
Répondre

:-) ils s'aiment peut-être, mais pense tu que seul l'amour suffit pour se mettre à deux? Moi je pense que non :-)

upendo2010
Répondre

mieux vaut se marier au vu et au su de tout le monde
que de rester coureur de jupon à vie ou hypocrite. Pour l'embouteillage
au roulages de s'en occuper!
Bon article!

@legeekdusud
Répondre

@ Lwesso Je suis d'avis avec toi, mieux vous se marier que d'être un agent de destabilisation conjugale. Dis moi c'est quoi les roulages?